checklist recettage site web

Le recettage d’un site web : définition et astuces

Le terme recette peut souvent paraître flou aux yeux de celles et ceux n’ayant pas l’habitude des projets web et informatiques.

Cependant, nous l’avons vu dans notre dossier sur la refonte de site web, le recettage est une étape primordiale pour la réussite de votre projet. Qu’il s’agisse du développement de votre site web, de sa refonte, ou de la création d’une application mobile.

La phase de recette est la dernière ligne droite avant la livraison d’un projet et la mise en ligne du site. Comme un chef derrière ses fourneaux, il est question de retourner les ingrédients de votre projet dans tous les sens pour s’assurer du meilleur rendu final !

Notre agence web s’occupe du recettage pour les projets de nos clients. Cependant, il est toujours intéressant d’avoir plusieurs points de vue différents sur un projet à quelques semaines de la mise en ligne. Nous encourageons les clients à nous accompagner dans la phase de recettage, pour les plus gros projets certains vont même faire appel à des beta testeurs et des sociétés spécialisées dans le test de site web.

C’est pourquoi aujourd’hui nous vous expliquons comment se déroule le recettage d’un site internet et vous donnons des exemples de tests que tout le monde peut réaliser.

Les documents nécessaires pour tester le site

C’est peut-être évident pour certains, mais il faut rappeler que le recettage ne peut pas avoir lieu avant que le développement du site soit complètement terminé et que les contenus soient saisis. Le recettage est véritablement la dernière étape avant la mise en ligne !

Avant de procéder aux différents tests fonctionnels, l’objectif est de mettre sur pied un cahier de recette. Pour cela, nos chefs de projets se munissent des documents établis au lancement du projet pour lister leurs éléments : le cahier des charges, la liste des fonctionnalités et attentes du client, les maquettes validées, etc.

C’est à partir de ce moment que l’on peut véritablement passer aux différents tests :

  • Test des fonctionnalités
  • Test des performances web
  • Test des serveurs et de leur capacité de montée en charge
  • Cohérence visuelle avec les maquettes et la charte graphique de l’entreprise
  • Bon fonctionnement du back-office pour le client
  • Respect des bonnes pratiques du web
  • Respect des critères techniques du référencement naturel
  • Etc.

Selon les spécificités du projet, cette liste peut être plus ou moins fournie, ainsi recetter un site (tests + corrections des bugs) peut durer plusieurs jours.

Discutons de votre projet

Le recettage de l’intégration

Un des critères les plus faciles à vérifier sans connaissances techniques est la bonne intégration html de la partie front de votre site. Ne paniquez pas ! C’est beaucoup moins compliqué que ça en a l’air. Il suffit de vérifier que votre site internet s’affiche à l’écran tel qu’il le devrait.

Munissez-vous des maquettes préalablement validées et listez les différents templates de pages susceptibles d’être présentes sur votre site. (homepage, page de contenu, agenda, page catégorie, fiche détaillée, etc.)

Il ne reste plus qu’à comparer le rendu de votre site avec ce qui était prévu, voici quelques conseils pour bien réaliser ce test :

  • N’hésitez pas à essayer chaque petite fonctionnalité esthétique : survol des liens, des images, sliders, ouverture du menu, parallax…
  • Faites vos vérifications avec les différents navigateurs du marché : Chrome, Edge, Safari… car ceux-ci peuvent interpréter différemment le code d’un site web.
  • Très important pour l’UX, vérifiez la bonne responsivité de votre site web : testez sur mobile, sur tablette et avec différentes tailles de fenêtres sur ordinateur.

Il existe des outils tels que Browserstack qui permettent de tester automatiquement votre site web sur plusieurs milliers de résolutions d’écrans, OS et navigateurs différents. Ces outils sont pour la plupart payants, mais vous pouvez utiliser leur période d’essai pour le recettage de votre site internet !

Test des fonctionnalités et points plus techniques

En plus de s’assurer de la conformité graphique d’un site web, lors du recettage nous vérifions aussi que le site remplit bien toutes les spécifications fonctionnelles établies au début du projet afin de trouver le moindre petit bug.

Cela peut prendre beaucoup de formes différentes en fonction de vos attentes, mais nous vérifions par exemple que les formulaires de contacts fonctionnent bien, l’ajout de commentaires, d’avis client, ou encore la protection contre le spam.

Lorsque l’on crée un site e-commerce, il faut par exemple vérifier la bonne mise en place du tunnel de vente, des procédures de paiement, les branchements continus avec les flux de produits, les stocks, un éventuel logiciel de CRM, etc.

Avant la mise en ligne, il est également très important de s’assurer que votre site respecte bien les normes de confidentialité et de traitement des données RGPD.

Enfin, il convient de tester les principaux critères techniques du SEO. Les sites réalisés par notre agence web passent une série de tests sur différents points comme la bonne utilisation des principales balises (title, canonical…), la hiérarchisation Hn ou encore les données structurées.

Outils gratuits pour tester votre site

Si vous souhaitez participer au recettage des points les plus techniques de votre site web, vous aurez besoin de quelques outils. Nous vous proposons alors une liste de quelques liens utiles, gratuits et relativement simples d’utilisation :

  • Pour le développement pur et dur, nous soumettons les sites aux tests du W3C (World Wide Web Consortium) pour être certain que chaque ligne de code réponde aux meilleurs standards de qualité sur le web.
  • Pour tester les performances et le temps de chargement de votre site, vous pouvez utiliser des outils gratuits comme Pagespeed Insights et GTMetrix.
  • Enfin, pour nos prestations webmarketing nous utilisons Rich Results Tester, le nouvel outil de Google, vérifiant la bonne implémentation des données structurées.

Que faire lorsque l’on rencontre un bug ?

Vous pouvez avoir recours aux meilleurs développeurs du monde pour la création de votre site web, ce n’est pas une véritable phase de recettage si vous ne trouvez aucun « bug », dysfonctionnement ou incohérence ! Vous devrez donc mettre au point un document listant tous les problèmes rencontrés.

Pour que la prise en charge des corrections soit optimale, voici les éléments que vous pouvez inclure dans ce document :

  • L’URL exacte sur laquelle vous avez trouvé un bug
  • Des précisions sur le contexte : qu’essayiez-vous de faire ?
  • Des précisions sur le navigateur et le type d’appareil utilisé
  • Ce qui aurait dû se passer à la place du bug
  • La présence éventuelle d’un code d’erreur (404, 500…)
  • Une capture d’écran si nécessaire
  • Indiquer un niveau de priorité pour la résolution de ce bug

Vous pouvez alors envoyer vos remarques avec votre agence web et compléter les points de leur recettage. Les développeurs pourront alors faire le nécessaire pour que le site soit validé et mis en ligne.

Vous savez désormais ce que cet étrange terme “recettage” signifie et vous avez même les bases pour faire quelques tests vous-même. Si vous voulez être certain que votre projet web soit mis en ligne en respectant toutes les meilleures pratiques, n’hésitez pas à nous contacter !

Lorem odio libero non sem, libero facilisis dictum Aliquam mattis ante. at